Guerre en Ukraine : plusieurs bombardements ont frappé Kiev

Publié
Guerre en Ukraine : plusieurs bombardements ont frappé Kiev
Mercredi 23 novembre, la capitale ukrainienne a été touchée par des bombardements qui ont causé la mort de trois personnes. A Zaporijjia, une maternité a été détruite.

Les explosions ont retenti à plusieurs reprises dans la capitale ukrainienne, touchée mercredi 23 novembre par de nouvelles frappes russes. "Nous avons entendu une roquette atterrir. Nous avons vu de la fumée. Les fenêtres de ma maison ont explosé et puis tout le monde a couru vers le métro", explique une habitante. A Kiev, les autorités locales déplorent trois morts et une dizaine de blessés. Mais les frappes ont aussi touché d'autres grandes villes d’Ukraine. Tôt mercredi matin, c'est une maternité de la région de Zaporijjia qui a été détruite. Bilan : trois morts dont un nouveau-né. 

Plus d’électricité à Lviv

Dans la journée, le Parlement européen a voté un texte qualifiant La Russie d'État promoteur du terrorisme. Un symbole diplomatique salué par Volodymyr Zelensky. Les frappes ont touché plusieurs infrastructures stratégiques. Trois centrales nucléaires ont dû être déconnectées du réseau. Conséquence, d'importantes coupures de courant dans tout le pays ainsi qu’en Moldavie, pays voisins de l'Ukraine. Alors que l'hiver s'installe, a Lviv, toute la ville a été privée d'électricité, tout comme à Kiev, où l'approvisionnement en eau a également été suspendu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.