Guerre en Ukraine : "nous resterons extrêmement vigilants", face au risque de cyberattaques contre la France, promet Cédric O

Le secrétaire d'Etat au numérique a expliqué sur franceinfo qu'une seule cyberattaque était pour l'instant avérée en France.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le secrétaire d'Etat au numérique Cédric O,, à Paris, le 1er décembre 2021. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

La France est prête face à la menace numérique. C'est le message qu'a tenu à faire passer Cédric O, le secrétaire d'Etat au numérique, invité de franceinfo samedi 5 mars, alors que plusieurs cyberrataques visant des opérateurs téléphoniques et internet ont eu lieu en Europe.

"Il y a des cyberattaques en Ukraine, pour le reste du continent, c'était une crainte que l'on avait, que l'on a toujours, a-t-il expliqué. Nous avons augmenté notre niveau d'alerte, c'est vrai pour l'Etat, pour les entreprises stratégiques." Pour l'instant, "il n'y a qu'un seul exemple qui est une cyberattaque" , a-t-il ajouté, mentionnant l'opérateur de satellite Viasat, "qui n'est pas français, mais qui sert quelques milliers de Français."

Le responsable politique a également rappelé que l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI) proposait aux candidats à l'élection présidentielle "qui le souhaitent", de "les aider et de les informer en matière de cybersécurité, pour sécuriser leur campagne". "La France fera tout ce qui est en son pouvoir pour qu'aucune cyberattaque ne perturbe la vie démocratique", a-t-il affirmé sur Twitter. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.