Guerre en Ukraine : l'Allemagne a livré un premier système de défense antiaérienne à Kiev

D'après le chancelier allemand Olaf Scholz, les systèmes Iris-T sont capables de protéger une grande ville contre les raids aériens.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un missile Iris-T présenté à Nuremberg (Allemagne), le 4 juillet 2017. (DANIEL KARMANN / DPA / AFP)

L'attente a été longue pour Kiev. L'Ukraine a reçu son premier système de défense anti-aérienne Iris-T livré par l'Allemagne, a annoncé le ministre ukrainien de la Défense, Oleksiï Reznikov, dans un tweet publié mardi 11 octobre. "Une nouvelle ère de la défense aérienne a commencé", s'est-il félicité. "Les Iris-T d'Allemagne sont déjà là. Les NASAMS américains arrivent."

"Ce n'est que le début, a poursuivi le ministre ukrainien de la Défense. Et nous avons besoin de plus. Aucun doute que la Russie est un Etat terroriste. Il existe un impératif moral à protéger le ciel de l'Ukraine afin de sauver notre peuple."

>> Retrouvez les dernières informations sur la guerre en Ukraine dans notre direct

Le système Iris-T a une portée de bouclier de 20 km de hauteur et de 40 km de largeur. En juin, le chancelier allemand Olaf Scholz avait promis à Kiev la livraison de plusieurs de ces systèmes capables selon lui de protéger une grande ville contre les raids aériens.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.