Guerre en Ukraine : Emmanuel Macron accuse Marine Le Pen d'entretenir un "discours de capitulation"

Dans un entretien accordé au journal "le Parisien" publié samedi, le chef de l'Etat accuse également la présidente des députés RN d'être "l'amie du pouvoir russe".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron, le 3 décembre 2022, à la Nouvelle-Orléans (Etats-Unis). (LUDOVIC MARIN / AFP)

Il n'oublie pas sa principale adversaire politique. Emmanuel Macron a accusé Marine Le Pen d'entretenir "un discours de capitulation" depuis le début de la guerre en Ukraine. La leader du Rassemblement national "est l'amie du pouvoir russe", a affirmé le chef de l'Etat, samedi 3 décembre, dans un entretien au quotidien Le Parisien (article réservé aux abonnés). "Ce n'est pas une découverte, a-t-il ajouté. Elle est l'amie de la Russie et l'ennemie de l'Otan. Eh bien, pas moi".

Le président français estime que si Marine Le Pen, qu'il a battu au second tour des deux dernières présidentielle, était à sa "place", "ce serait l'isolement, la marginalisation de la France et surtout moins de chance pour l'Ukraine de résister". "On serait dans une drôle de béchamel", a-t-il résumé. 

Emmanuel Macron a également taxé de "faux et dangereux" les accusations de la députée, selon qui l'exécutif menace la "propre sécurité" du pays en livrant à l'Ukraine des canons Caesar. "Le chef des armées que je suis peut vous assurer qu'à chaque fois que nous livrons quelque chose, nous le faisons en préservant la totalité de nos capacités de défense du sol national, de nos emprises critiques et de nos ressortissants", a-t-il répondu .

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.