Guerre en Ukraine : des cargos russes immobilisés dans le cadre des sanctions contre la Russie

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : des cargos russes immobilisés dans le cadre des sanctions contre la Russie
France 2
Article rédigé par
T. Paga, S. Ruaux, P. Bouvier, France 3 Bretagne - France 2
France Télévisions

Cela fait bientôt deux mois que la Russie a déclenché la guerre en Ukraine, bientôt deux mois aussi qu’un cargo russe est bloqué à quai dans le port de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). À son bord, un équipage de 12 personnes et, chaque jour, cela coûte des milliers d’euros, mais qui paye la facture ? 

Depuis près de deux mois, ils encombrent les ports français. À Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), Marseille (Bouches-du-Rhône) et Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), des cargos russes transportant des voitures ou des produits chimiques ont été interceptés par les douanes, car leurs propriétaires sont visés par les sanctions imposées à la Russie. En attendant la fin de la guerre en Ukraine, que faire de ces bateaux ventouses ?    

Les marins russes sont dépendants de l’armateur  

Le Vladimir Latyshev à Saint-Malo fait 141 mètres de long, c’est à peine s’il tient sur les quais. Et régulièrement, il doit être déplacé, pour laisser la place à d’autres bateaux. Jusqu’ici, près de 50 000 euros ont été dépensés pour un seul bateau, assumés en grande partie par la région Bretagne, qui demande l’aide de l’État. Et que dire de la quarantaine de marins russes, à bord des bateaux depuis 50 jours. Impossible de les approcher, les navires sont inaccessibles. Pour leurs repas, les marins dépendent entièrement de leur employeur. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.