Guerre en Ukraine : l'Iran nie fournir des armes à Moscou pour leur "utilisation" contre Kiev

Le chef de la diplomatie iranienne, Hossein Amir-Abdollahian, a affirmé que son pays n'avait "pas fourni et ne fournira aucune arme destinée à être utilisée dans la guerre en Ukraine", selon un communiqué de son ministère.

Un char russe lors d\'un exercice militaire, en Russie, le 4 septembre 2022. 
Un char russe lors d'un exercice militaire, en Russie, le 4 septembre 2022.  (YU TAMURA / YOMIURI)
Ce qu'il faut savoir

Ce direct est maintenant terminé.

L'Iran a de nouveau nié avoir fourni à la Russie des armes destinées à être utilisées dans la guerre en Ukraine. Le chef de la diplomatie iranienne, Hossein Amir-Abdollahian, a nié les accusations formulées par Kiev et ses alliés occidentaux, lesquels accusent Moscou d'avoir utilisé des drones de fabrication iranienne lors d'attaques contre l'Ukraine ces dernières semaines. Il a affirmé que son pays n'a "pas fourni et ne fournira aucune arme destinée à être utilisée dans la guerre en Ukraine", selon un communiqué de son ministère. Le sujet devrait être abordé lundi lors d'une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne (UE) au Luxembourg.

Des soldats russes en Biélorussie. Les premiers soldats russes du nouveau groupement militaire entre Moscou et Minsk sont arrivés en Biélorussie, a annoncé, samedi, le ministère biélorusse de la Défense. Au moment où le pays, allié de la Russie, accuse l'Ukraine de préparer une offensive, Minsk assure que cette force est uniquement défensive et vise à sécuriser sa frontière. Le président biélorusse, Alexandre Loukachenko, avait accusé lundi la Pologne, la Lituanie et l'Ukraine de préparer des attaques "terroristes" et un "soulèvement" en Biélorussie, et annoncé le déploiement de ce groupement militaire régional. Suivez notre direct. 

L'Arabie saoudite annonce une aide humanitaire à l'Ukraine. Ryad a annoncé, samedi, une aide humanitaire de 400 millions de dollars à l'intention de Kiev. Selon l'agence de presse officielle SPA, le prince héritier de ce royaume du Golfe, Mohammed ben Salmane, a parlé au téléphone au président ukrainien, Volodymyr Zelensky, et a souligné "la position du royaume de soutenir tout ce qui contribuera à la désescalade, et la volonté du royaume de poursuivre les efforts de médiation." 

Une nouvelle aide militaire des Etats-Unis. Des munitions de Himars, des lance-roquettes montés sur des blindés légers, plus de 23 000 obus d'artillerie, 5 000 mines anti-blindés opérées à distance, 5 000 armes anti-char,  200 véhicules Humvees de transport... Les Etats-Unis vont fournir 725 millions de dollars supplémentaires d'aide militaire à l'Ukraine pour sa défense face à l'invasion russe, ont annoncé le Pentagone et le département d'Etat, vendredi. "Ce versement portera le total de l'aide militaire américaine fournie à l'Ukraine à un montant sans précédent de plus de 18,3 milliards de dollars" depuis l'entrée en fonction de Joe Biden, a précisé le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, dans un communiqué.   

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #UKRAINE

20h54 : Depuis le début de la guerre en Ukraine, SpaceX a livré quelque 25 000 terminaux en Ukraine, qui permettent d'assurer une connexion à internet grâce à une constellation de satellites formant le réseau Starlink. Coût estimé du maintien du réseau : 400 millions de dollars pour l'année à venir.

20h26 : Plusieurs ONG ont organisé un référendum fictif pour décider d'"annexer" l'ambassade de Russie à Varsovie. Une façon de protester sur un mode humoristique contre les actions de ce pays en Ukraine. "Les annexions sont à la mode en cette saison", se sont justifiés les organisateurs. 3 000 personnes ont participé à ce faux scrutin, tout de même !

19h14 : "C’est un pas très important, répondant à l’une des demandes principales des Ukrainiens. Le président de la République a validé un plan de formation qui permettra d’accueillir jusqu’à 2 000 soldats ukrainiens en France. Ils seront affectés dans nos unités pour plusieurs semaines. Il y a déjà eu des formations d’artillerie faites en France pour les Caesar, mais là, nous changeons d’échelle."

Dans une interview au Parisien, le ministre détaille le nouveau volet du plan d'aide à l'Ukraine annoncé par le président sur France 2 en milieu de semaine.

17h44 : Les artistes russes n'échappent pas à la mobilisation partielle pour aller combattre en Ukraine, raconte Courrier International, se faisant l'écho de la presse russe. Ainsi, le théâtre pétersbourgeois Karambol a dû faire venir en catastrophe un comédien remplaçant au beau milieu de sa tournée, à Novossibirsk, en Sibérie, car le rôle principal venait de se faire appeler sous les drapeaux. Heureusement, le suppléant connaissait le rôle à la perfection.

Une situation différente de la Seconde Guerre mondiale, pendant laquelle les comédiens avaient été exemptés.

15h46 : Une frappe a touché un dépôt de pétrole qui a pris feu dans la région russe de Belgorod, frontalière de l'Ukraine, rapporte le gouverneur de la région, Viatcheslav Gladkov, sur Telegram. Selon lui, "il n'y a pas de risques de propagation". La Russie a dénoncé la semaine dernière une "augmentation considérable" des tirs ukrainiens sur plusieurs régions russes frontalières.

15h48 : La cheffe de la diplomatie allemande a mis en garde contre la guerre hybride livrée par la Russie, qui pourrait chercher à diviser l'Europe en favorisant un afflux de réfugiés sur son territoire. Refusant une situation "où des gens sont utilisés comme une arme", l'Allemagne est en contact notamment avec la République tchèque et la Slovaquie pour trouver des solutions, a déclaré Annalena Baerbock.

13h59 : "J'ai préparé ma valise d'urgence comme tout le monde en ce moment."

Comme beaucoup d'habitants de Zaporijjia, Irina a anticipé un départ précipité. Dans sa valise, elle a glissé "des produits d'hygiène, les médicaments indispensables, des chargeurs et puis des documents administratifs".

13h59 : Les six réacteurs de la centrale nucléaire de Zaporijjia, sous occupation russe, ont été coupés deux fois du réseau électrique cette semaine à la suite de bombardements. Franceinfo a rencontré des habitants vivant aux alentours de la centrale, partagés entre peur et résignation devant la menace nucléaire. La gare de Zaporijjia (Ukraine) le 17 avril 2022 (ED JONES / AFP)(ED JONES / AFP)

11h46 : Les Etats-Unis vont fournir 725 millions de dollars supplémentaires (746 millions d'euros) d'aide militaire à l'Ukraine pour sa défense face à l'invasion russe, ont annoncé le Pentagone et le département d'Etat cette nuit. Au total, l'aide américaine se chiffre à "18,3 milliards de dollars" depuis l'entrée en fonction de Joe Biden, selon le secrétaire d'Etat Antony Blinken.

11h40 : Les premiers soldats russes du nouveau groupement militaire entre Moscou et Minsk sont arrivés en Biélorussie, ont annoncé les autorités biélorusses. La création de cette force censée défendre les frontières du pays face à une menace ukrainienne avait été annoncée cette semaine.

11h01 : Coût de l'opération, selon Elon Musk : 80 millions de dollars (82 millions d'euros), et la facture devrait atteindre 100 millions (103 millions d'euros) d'ici à la fin de l'année. Le patron de SpaceX demande au Pentagone de prendre le relais du financement du réseau internet en Ukraine.

10h55 : Elon Musk annonce que SpaceX n'a pas les moyens de financer "indéfiniment" le réseau internet en Ukraine. Depuis le début de l'offensive russe, SpaceX a livré à l'Ukraine quelque 25 000 terminaux qui permettent d'assurer une connexion à internet grâce à une constellation de satellites formant le réseau Starlink. Un téléphone affiche le logo du réseau internet Starlink, au Brésil, le 2 mai 2022. (SOPA IMAGES / LIGHTROCKET)(SOPA IMAGES / LIGHTROCKET)

11h06 : Voici un premier point sur l'actualité de ce samedi matin :
La grève dans les raffineries françaises de TotalEnergies a été reconduite sur les cinq sites, a déclaré à l'AFP le coordinateur CGT pour le groupe, Eric Sellini. La grève avait d'ores et déjà été prolongée jusqu'à mardi et mercredi dans les raffineries de Normandie et de Donges (Loire-Atlantique).

L'Arabie saoudite a annoncé une aide humanitaire de 400 millions de dollars pour Kiev. Son prince héritier Mohammed ben Salmane a parlé au téléphone au président ukrainien Volodymyr Zelensky, a déclaré l'agence de presse officielle SPA.
Après un été 2022 marqué par de nombreuses canicules, l’automne subit à son tour une vague de chaleur qui arrive dès ce week-end. Selon Météo France, la hausse des températures va se généraliser la semaine prochaine avec au moins 20° dans le nord du pays, et plus de 25° dans moitié sud.

Les secours tentent de sauver des dizaines d'ouvriers encore coincés sous terre après l'explosion dans une mine de charbon qui a fait au moins 28 morts et 28 blessés, dans le nord-ouest de la Turquie, où se rend aujourd'hui le président Recep Tayyip Erdogan.