Cet article date de plus de six ans.

Les députés allemands adoptent la loi sur le salaire minimum

Le projet de loi, qui doit encore être adopté par la chambre haute du Parlement allemand, instaure un salaire minimum horaire de 8,50 euros brut.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La ministre du Travail et des Affaires sociales allemande, Andrea Nahles, laisse éclater sa joie lors du vote instaurant un salaire minimum en Allemagne, le 3 juillet 2014, au Bundestag, à Berlin. (CLEMENS BILAN / AFP)

Les députés du Bundestag, la chambre basse du Parlement allemand, ont adopté jeudi 3 juillet à une écrasante majorité – 535 voix sur 601  le projet de loi instaurant un salaire minimum horaire de 8,50 euros brut à compter de 2015. Le texte devra encore être approuvé par la chambre haute, le Bundesrat, pour avoir force de loi.

Après des semaines de négociations, les conservateurs de la chancelière Angela Merkel et ses partenaires sociaux-démocrates au sein de la grande coalition au pouvoir depuis décembre étaient tombés d'accord la semaine dernière sur le principe d'un salaire minimum à ce montant.

Un gain pour 4 million de salariés selon le SPD

Selon les estimations du parti social-démocrate SPD, 4 millions de salariés, sur les 42 millions d'actifs que compte l'Allemagne, vont voir gonfler leur fiche de paie en 2015. En guise de concession aux conservateurs, plusieurs catégories de travailleurs sont cependant exclus du dispositif, sous conditions, comme les apprentis en formation, les chômeurs de longue durée pendant six mois, les moins de 18 ans, les livreurs de journaux ou les saisonniers agricoles.

Jusqu'à présent, l'Allemagne n'a pas de salaire minimum pour tous. Les salaires sont négociés branche par branche entre les partenaires sociaux et, dans certains secteurs, les salariés touchent moins de 5 euros de l'heure. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.