Cet article date de plus de dix ans.

Le président du Conseil européen Herman Van Rompuy organisait lundi midi une réunion pour parler de la dette grecque

Tous les hauts responsables européens ont été conviés à ce sommet impromptu afin d'évoquer, outre la question de l'aide à la Grèce, les pressions exercées par les marchés sur l'ItalieL'objectif est de trouver un consensus avant la réunion mensuelle des ministres des Finances de la zone euro qui a lieu l'après-midi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le président de l'UE, Herman Van Rompuy, prononce un discours à Varsovie (Pologne), le 1er juillet 2011. (AFP - Wojtek Radwanski)
Tous les hauts responsables européens ont été conviés à ce sommet impromptu afin d'évoquer, outre la question de l'aide à la Grèce, les pressions exercées par les marchés sur l'Italie

L'objectif est de trouver un consensus avant la réunion mensuelle des ministres des Finances de la zone euro qui a lieu l'après-midi.

Le président de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet, le président de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso et le commissaire européen au Affaires économiques et monétaires Olli Rehn ont été invités à cette réunion, selon des sources européennes.

Van Rompuy peut peser dans le dossier grec
Jeudi dernier, le président de l'UE a appelé Bratislava à soutenir la monnaie unique europénne en apportant son aide à la Grèce, ce que la Slovaquie, membre de la zone euro depuis 2009 a jusqu'alors refusé de faire.

"Il ne s'agit pas seulement de la Grèce, il s'agit de sauvegarder la stabilité financière de la zone euro", a déclaré M. Van Rompuy à l'issue d'un entretien avec le Premier ministre slovaque, Iveta Radicova.

La Slovaquie, qui a rejoint la zone euro en 2009, avait été le seul pays membre à avoir refusé de participer au premier prêt à la Grèce en 2010.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.