Une anecdote cochonne sur la jeunesse de David Cameron met le Royaume-Uni en émoi

Une biographie affirme que, lorsqu'il était étudiant, l'actuel Premier ministre aurait mis son sexe dans la bouche d'un porc mort, lors d'une cérémonie d'initiation d'un club de l'université d'Oxford.

Le Premier ministre, David Cameron, avec un cochon, le 21 mars 2014 à Witney, près d\'Oxford (Royaume-Uni).
Le Premier ministre, David Cameron, avec un cochon, le 21 mars 2014 à Witney, près d'Oxford (Royaume-Uni). (DAVID HARTLEY / SIPA)

L'anecdote est embarrassante. David Cameron aurait mis son sexe dans la bouche d'un cochon mort, affirment dimanche 20 septembre les auteurs d'une biographie du Premier ministre britannique, Call me Dave, dans les colonnes du Daily Mail (en anglais).

L'histoire leur a été rapportée par un député britannique, étudiant à l'université d'Oxford en même temps que David Cameron. "Avec ma co-auteure Isabel Oakeshott, nous avons d'abord cru que c'était une blague, écrit Michael Ashcroft, un ancien Lord. Ce fut donc une surprise d'entendre ce député répéter ces allégations, quelques semaines plus tard."

Un bizutage étudiant

L'acte aurait fait partie d'une cérémonie d'initiation d'un club de l'université d'Oxford, la Piers Gaveston Society. Selon la même source, la tête du cochon mort était posée sur les genoux d'un condisciple de David Cameron. Le parlementaire anonyme assure avoir vu une photo de la scène. Mais le propriétaire du cliché a refusé de répondre aux journalistes.

Les réseaux sociaux se sont immédiatement emparés de l'histoire. Une photo du Premier ministre britannique avec un porcelet dans les bras a connu un certain succès.

"D'où vient ce bacon ?" grimace sur un autre cliché l'ancien leader travailliste Ed Miliband.

"Ecoutez, c'est embarrassant pour moi aussi", tweete un compte attribué au malheureux animal.

Une histoire digne de la série "Black Mirror"

L'anecdote est d'autant plus savoureuse qu'elle rappelle une scène culte de la série britannique Black Mirror. Dans le premier épisode, un Premier ministre britannique est contraint de faire l'amour à un cochon pour obtenir la libération d'une princesse enlevée.

Sur Twitter, le créateur de la série a démenti être au courant des aventures de David Cameron.

De son côté, le Premier ministre britannique n'a pas encore réagi à ces allégations.