Cet article date de plus de neuf ans.

La Grèce et le Portugal s'enfoncent dans la récession

Le produit intérieur brut de la Grèce a chuté de 7,2% sur un an au troisième trimestre 2012, contre 3,4% pour le Portugal. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un manifestant devant le Parlement, à Athènes (Grèce) le 7 novembre 2012. (LOUISA GOULIAMAKI / AFP)

CRISE EUROPEENNE – En pleine journée européenne de mobilisation contre l'austérité, la Grèce et le Portugal, deux pays touchés par la crise publient les chiffres de leur produit intérieur brut (PIB) au troisième trimestre 2012. Celui de la Grèce a chuté de 7,2% sur un an, soit deux fois plus que celui du Portugal, qui diminue de 3,4%.

"Sur la base des données disponibles non révisées, le PIB a chuté de 7,2% au troisième trimestre 2012 par rapport au même trimestre de 2011", ce qui marque une accélération de la récession après un recul de 6,3% du PIB au deuxième trimestre, a annoncé l'Autorité des statistiques grecques. Le pays traverse sa cinquième année consécutive de récession, avec une chute cumulée du PIB estimée officiellement à 22%.

Le PIB du Portugal a, quant à lui, reculé de 0,8% au troisième trimestre par rapport au trimestre précédent, et de 3,4% face à la même période de l'an dernier, selon une première estimation publiée mercredi par l'Institut national des statistique (INE). Si, en glissement annuel, la chute de la demande intérieure a été moins accentuée, l'INE a également enregistré un "ralentissement" des exportations de biens et services.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.