Le Brexit fait peur à plus de sept Européens sur dix

Alors que le référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'UE se tient dans moins de 90 jours, le 23 juin, les Européens, et les Britanniques eux-mêmes, disent "non" au Brexit, selon un sondage exclusif MCI Odoxa pour le Parisien/Aujourd'hui en France et France Info, réalisé dans cinq pays (France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie et Espagne).

(Les Britanniques voteront par référendum le 23 juin prochain pour ou contre la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne © MaxPPP)

A l'heure où l'Europe est souvent montrée du doigt pour son incapacité à régler la question des migrants, du chômage ou de la lutte anti-terroriste, voilà un sondage qui va rassurer les europhiles. Le Brexit fait peur,  62% des Européens veulent que le Royaume-Uni reste dans l'Union européenne. Trois quarts des Espagnols, deux tiers des Allemands, deux tiers aussi des Italiens. 54 % de Français s'opposent au Brexit, un peu moins qu'au Royaume Uni,  où 55% des sondés sont contre.  Mais, attention l'opinion publique, Outre-Manche, peut encore évoluer d'ici au référendum prévu le 23 juin. 

Près de 7 Français sur 10 contre le retour au franc 

 Pour la monnaie unique, c'est la même tendance ; abandonner l'euro serait une mauvaise chose pour 55% des Européens. Près de 7 Français sur 10 refusent le retour à la monnaie nationale, deux tiers des Espagnols,  près de 60% des Allemands. C'est plus serré chez les Italiens (49%).  Et, sans surprise, les Britanniques, qui sont déjà en dehors de la zone euro, souhaitent à 62% un retour aux monnaies nationales.  De quoi faire méditer les candidats à la présidentielle, les plus souverainistes, Nicolas Dupont-Aignan, Marine Le Pen.

Dans cette enquête Odoxa, les Français considèrent qu'être dans l'Europe, c'est moins pire que d'en sortir.

{% embed infogram sondage__les_europeens_le_brexit_et_la_sortie_de_leuro" style="color:#989898!important;text-decoration:none!important;"> Sondage : les Européens, le Brexit et la sortie de l'Euro
div> %}  

   

 Ce sondage a été réalisé par internet les 24 et 25 mars dernier auprès de 1003 Français et 4227 Européens.