Cet article date de plus de trois ans.

Theresa May, une femme de poigne à la tête du Royaume-Uni

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
6media MAY PORTRAIT BEN
Article rédigé par
France Télévisions

Devenue Première ministre du Royaume-Uni à l’âge de 60 ans, Theresa May a un parcours symbolique. Portrait d’une femme de poigne qui doit désormais faire face à la question épineuse du Brexit.

 Elle a eu une jeunesse studieuse, est réputée austère, et est le fruit de l’élite académique. Theresa May rencontre son mari Philip May en 1976 à l’Université d’Oxford. Elle devient par la suite députée en 1997 après être passée par Bank of England. Nommée ministre de l’Intérieur en 2010, elle devient un personnage-clé du parti conservateur et se forge alors une réputation de femme dure et déterminée. Selon ses proches, elle aurait toujours rêvé de marcher dans les pas de Margaret Thatcher et devenir la deuxième femme à diriger le pays.

Fin de la lune de miel

Les résultats du Brexit lui donnent l’occasion d’entrer au 10 Downing street, alors qu’elle n’avait pas fait campagne pour. Quand elle prend ses fonctions, elle entend rassurer les "Brexiters". Mais la lune de miel entre "la nouvelle Dame de fer" et les Britanniques est de courte durée puisque les tractations avec Bruxelles et les intenses débats au Royaume-Uni auront raison de sa popularité. Son déhanché so british ne lui permettra pas de retrouver son aura de 2016.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.