Royaume-Uni : Theresa May devient chef de gouvernement

David Cameron remet ce mercredi 13 juillet sa démission à la reine Elizabeth II. Elle va nommer Theresa May comme nouvelle chef du gouvernement britannique, après le Brexit et deux semaines de négociations politiques.

France 2

Officiellement, les cadres du parti conservateur veulent croire que la stabilité est retrouvée avec la nomination d'une nouvelle Première ministre en la personne de Theresa May et que désormais tout va aller mieux. Mais rien n'est moins sûr. Dans la réalité, ça va être beaucoup plus compliqué. En effet, Theresa May a un double problème de légitimité. D'abord, elle est arrivée au pouvoir par un effet de domino. Elle n'a pas été élue, comme c'était prévu, par les membres du parti conservateur et encore moins élue par les électeurs britanniques.

Elle était opposée au Brexit

Ensuite, elle va devoir mettre en oeuvre le Brexit pour lequel elle n'avait pas milité. Elle avait soutenu le maintien dans l'UE aux côtés de David Cameron. Theresa May a juré qu'elle tiendrait son poste jusqu'en 2020, date officielle des prochaines élections législatives. Mais beaucoup d'observateurs politiques pensent qu'il sera difficile de ne pas avoir d'élections avant cette date.

Le JT
Les autres sujets du JT