Royaume-Uni : quel scénario politique et économique après le Brexit ?

Le Brexit alimente toujours l'incertitude politique en Grande-Bretagne.  Hier, Boris Johnson, ancien maire de Londres, a annoncé qu'il renonçait à succéder à David Cameron. 

France 2


Le scénario de la victoire du Brexit ne semble pas avoir été anticipé même par ses partisans. "Au début de la semaine, un député écossais a crucifié le Parlement en demandant s'il y avait quelqu'un qui comprenait la gravité de la situation. Il a révélé qu'un député du Parti conservateur, partisan du Brexit, lui avait avoué que non, il n'avait aucun plan, aucune idée de ce qu'il fallait faire après le Brexit", explique Loic de La Mornais en direct de Londres.

La Norvège : l'exemple à suivre pour les pro-Brexit

C'est exactement ce qui est arrivé à Boris Johnson, l'artisan de la victoire du Brexit. Il a alterné des conférences de presse où il promettait tout et son contraire, ce qui l'a disqualifié. Hier encore, Theresa May, la favorite pour succéder à David Cameron, a tenu un discours très ferme en disant : "Je ne reviendrai pas, j'interdirai la liberté de circulation des hommes mais je veux un accès au marché commun". Deux exigences a priori irréconciliables. "En fait, les partisans du Brexit n'ont qu'un seul pays à la bouche : la Norvège. Ils disent que c'est la voie qu'ils veulent suivre. Sauf que pour accéder au marché commun, la Norvège a bien du accepter la libre circulation des personnes", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien maire de Londres, Boris Johnson, le 15 avril 2016 à Manchester (Royaume-Uni), lors d\'un meeting des partisans de la sortie de l\'Union européenne.
L'ancien maire de Londres, Boris Johnson, le 15 avril 2016 à Manchester (Royaume-Uni), lors d'un meeting des partisans de la sortie de l'Union européenne. (OLI SCARFF / AFP)