Cet article date de plus d'un an.

Brexit : une nuit de célébration et de deuil au Royaume-Uni

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Brexit : une nuit de célébration et de deuil au Royaume-Uni
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis minuit, le 1er février, une nouvelle vie commence pour les Britanniques, en dehors de l'Union européenne. Il y a des rires et des larmes dans la nuit.

Un décompte digne du Nouvel An pour fêter un divorce à l'anglaise. "We're out", est-il écrit sur les écrans, "nous sommes sortis". Il est 23 heures à Londres (Royaume-Uni), vendredi 31 janvier, minuit à Bruxelles (Belgique). La Grande-Bretagne vient de quitter l'Union européenne, quarante-sept ans après y être entrée. Massés sur la place du Parlement, les partisans du Brexit savourent leur victoire en chantant leur hymne national. "C'est tellement bon d'être ici, car nous sommes Britanniques, nous sommes nés ici", se réjouit l'un d'eux.

Le Royaume-Uni, loin d'être uni devant le Brexit

Nigel Farage, ancien député européen et europhobe, rêvait de ce moment. Il a prononcé un discours de victoire. "Ensemble, nous avons écrit l'histoire, dans l'histoire moderne, c'est le moment le plus important pour notre grande nation", a-t-il déclaré. À Oxford et à Édimbourg, en Écosse, la déception se lit dans les visages des partisans de l'UE. Dans la foule, on retrouve quelques Français. Le Royaume-Uni est loin d'être uni devant le Brexit. Pour les opposants, c'est un jour de deuil. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Brexit

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.