Brexit : le Parlement européen rejette "dans sa forme actuelle" le plan de Boris Johnson

Le Premier ministre britannique avait proposé, mercredi, un plan de sortie de l'Union européenne à Bruxelles avec une alternative sur le sort de la frontière irlandaise. 

Les drapeaux du Royaume-Uni sur les bureaux des eurodéputés au Parlement européen à Strasbourg, le 17 septembre 2019.
Les drapeaux du Royaume-Uni sur les bureaux des eurodéputés au Parlement européen à Strasbourg, le 17 septembre 2019. (FREDERICK FLORIN / AFP)

Londres et Bruxelles se renvoient la balle dans la quête d'un accord sur le BrexitLe Parlement européen a rejeté, jeudi 3 octobre, "dans sa forme actuelle", le plan du Premier ministre britannique. "Ces propositions de dernière minute du gouvernement britannique du 2 octobre ne constituent pas la base d'un accord auquel le Parlement européen pourrait donner son accord", a annoncé l'eurodéputé liberal Belge Guy Verhofstadt, président du comité de pilotage du Brexit.

"Le Parlement européen a trois problèmes fondamentaux avec la dernière proposition britannique : elle fait du tort à l'ensemble de l'économie irlandaise, manque de détails/n'est pas opérationnelle et est suspendue à l'approbation du DUP [Democratic Unionist Party, le Parti unioniste démocrate]", a détaillé sur Twitter Guy Verhofstadt.

La veille, Boris Johnson avait proposé un plan de sortie de l'Union européenne à Bruxelles avec une alternative sur le sort de la frontière irlandaise. Lui qui a promis de réaliser le Brexit "quoi qu'il arrive" le 31 octobre, a présenté ce compromis comme une offre finale, mais de difficiles négociations s'annoncent dans un calendrier extrêmement serré. Car le Parlement européen doit donner son aval à tout accord pour le Brexit.