Bourse : le spectre du krach en 2019

Dix ans après la crise des subprimes, il y a la crainte d'un nouveau krach boursier. L'année 2018 a fini dans le rouge. Le CAC 40 a connu sa pire année depuis huit ans en perdant 11% en un an.

France 3

Pour la première séance de l'année, la tendance se confirme. Wall Street ouvre son année 2019 dans le rouge, tout comme la Bourse de Paris qui clôture à -0,87%. Les marchés sont extrêmement nerveux partout dans le monde, après un mois de décembre chaotique, en chute libre. 2018 est même la pire année pour la place parisienne depuis huit ans, avec un résultat annuel de -11%. Les causes sont principalement politiques. D’abord, l’inquiétude autour de la guerre commerciale que se livrent les États-Unis et la Chine. En Europe, c’est le Brexit qui crée l'incertitude.

2019, un tournant

D’autres facteurs contribuent également à expliquer cette tendance négative. La croissance mondiale ralentit, la situation de certains pays se fragilise et des banques centrales, comme la Réserve fédérale américaine, se montrent moins accommodantes et relèvent leurs taux d’intérêt. Ce cocktail explosif pourrait provoquer, selon certains experts, un nouveau krach boursier en 2019. Certains signaux sont néanmoins plus positifs : les prix de l’énergie en baisse ces derniers mois ou le début d’accalmie entre Washington et Pékin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le krach annoncé en cas de victoire de Donald Trump n\'a pas eu lieu à la Bourse de New York (Etats-Unis).
Le krach annoncé en cas de victoire de Donald Trump n'a pas eu lieu à la Bourse de New York (Etats-Unis). (Bryan R. Smith / AFP)