Irak : les excuses de Tony Blair

Tony Blair le repenti s'est excusé d'avoir embarqué le Royaume-Uni dans la guerre contre l'Irak.

FRANCE 2

13 ans après avoir embarqué le Royaume-Uni dans la guerre contre l'Irak, Tony Blair est directement mis en cause par la commission d'enquête parlementaire qui a rendu ses conclusions. Mensonges sur les armes de destruction massives, plan d'intervention inadéquat... Tony Blair est devenu un homme détesté dans son pays, bien loin de l'image de modèle socio-libéral qu'il a ailleurs en Europe.

Repenti

Le rapport Chilcot n'occulte pas les menaces posées par le régime irakien de l'époque, mais rappelle que les armes de destruction massive attribuées à Saddam Hussein n'existaient pas. La commission d'enquête a conclu que l'intervention militaire était précipitée. Face à la presse et aux familles des 179 soldats britanniques tués, l'ancien Premier ministre repenti a voulu apparaître sincèrement ému. Pour autant, l'homme qui a pris la décision de suivre aveuglément son allié américain conteste ceux qui affirment qu'il aurait peut-être mieux valu ne jamais renverser Saddam Hussein quand on voit le chao du Moyen-Orient aujourd'hui.

Le JT
Les autres sujets du JT