Inondations en Angleterre : les habitants piégés chez eux n'ont rien vu venir

Le Premier ministre David Cameron doit se rendre ce lundi 28 décembre sur place. L'armée a été appelée en renfort. France 3 fait le point.

France 3

Le nord de l'Angleterre est victime d'inondations depuis quelques jours. Du jamais vu depuis un siècle. Les rues de York sont submergées. Par endroit, l'eau atteint encore un mètre de hauteur. Les opérations de secours prennent du temps, il reste des centaines de familles à évacuer. Hier, dimanche 27 décembre, il est tombé en 24 heures l'équivalent d'un mois de précipitations. Les habitants piégés chez eux n'ont rien vu venir. "Je suis dévastée, choquée. Tout est arrivé si vite, sans prévenir", témoigne une habitante.

Une habitation sur cinq en zone inondable

Noyé par des pluies torrentielles, le nord de l'Angleterre n'est plus qu'un immense marécage. Partout les mêmes paysages de désolation, des villes détrempées, des rues transformées en rivières. Toute la journée hier, des secouristes multiplient les interventions à bord de leurs bateaux pneumatiques. Là où l'eau s'est déjà retirée, les habitants commencent à réinvestir leur maison. L'ampleur des dégâts est considérable. Dans certaines habitations tout est à jeter. Le gouvernement britannique promet de nouvelles mesures pour lutter contre les intempéries. En Grande-Bretagne, une habitation sur cinq est située en zone inondable. Ce lundi, des milliers de foyers sont toujours privés d'électricité.

Le JT
Les autres sujets du JT
En Grande-Bretagne, le nord de l\'Angleterre a été touché par d\'importantes inondations. Conséquences de pluies diluviennes qui ont balayé la région ces derniers jours, elles ont villes et villages, comme ici à York. 
En Grande-Bretagne, le nord de l'Angleterre a été touché par d'importantes inondations. Conséquences de pluies diluviennes qui ont balayé la région ces derniers jours, elles ont villes et villages, comme ici à York.  (JUSTIN TALLIS / AFP)