Au moins 39 morts dans des incendies de forêts au Portugal et en Espagne

Ces incendies, qui ont également fait une cinquantaine de blessés au Portugal, sont attisés par des vents violents, dus au voisinage de la tempête tropicale Ophelia qui a touché l'Irlande, lundi.

Un camion brûlé après un incendie près de Chandebrito, en Galice (Espagne), le 16 octobre 2017.
Un camion brûlé après un incendie près de Chandebrito, en Galice (Espagne), le 16 octobre 2017. (MIGUEL RIOPA / AFP)

D'heure en heure, le bilan s'alourdit. Au moins 39 personnes sont mortes dans les incendies qui ravagent des zones forestières du Portugal et du nord-ouest de l'Espagne, lundi 16 octobre en fin de soirée. Les deux pays sont frappés par la sécheresse depuis plusieurs mois et connaissent des températures élevées pour la saison.

Ces incendies ont fait 36 morts dans le centre et le nord du Portugal, où sept personnes restaient portées disparues, alors que trois autres personnes ont péri en Galice, dans le nord-ouest de l'Espagne, selon les autorités des deux pays.

Cinq mille pompiers mobilisés

Une vingtaine de feux considérés comme "importants" continuent de faire rage au Portugal. Au total, 5 000 pompiers sont mobilisés. Du côté espagnol, la région de Galice vit une "situation très préoccupante", a déclaré le chef du gouvernement régional.

De son côté, le Premier ministre portugais, Antonio Costa, a déclaré "l'état de catastrophe publique". Près de 216 000 hectares de végétation sont déjà partis en fumée au Portugal entre début janvier et fin septembre, selon une estimation de l'Institut de la conservation de la nature et des forêts. 

Le Portugal a enregistré dimanche 524 incendies ou départs de feux. Du jamais-vu depuis 2006, a souligné le Premier ministre portugais, qui a déclaré "l'état de catastrophe publique". Le pays avait déjà été frappé à la mi-juin par l'incendie le plus meurtrier de son histoire, qui a fait 64 morts et plus de 250 blessés près de Pedrogao Grande.