Des empreintes d'hommes datant de plus de 800 000 ans découvertes en Angleterre

Il s'agit des plus vieilles traces de pas humains découvertes hors d'Afrique. Elles sont la preuve directe d'une présence de l'homme dans le Nord de l'Europe à cette époque, selon la BBC. 

La côté érodée à Happisburgh, dans le Norfolk (Royaume-Uni), le 15 mai 2012, où ont été découvertes les empreintes.
La côté érodée à Happisburgh, dans le Norfolk (Royaume-Uni), le 15 mai 2012, où ont été découvertes les empreintes. (JON GIBBS / ROBERT HARDING PREMIUM / AFP)

Il s'agit de "l'une des plus importantes découvertes, si ce n'est la plus importante, réalisées sur le littoral britannique". Selon la BBC (article en anglais), des traces de pas humain datant de plus de 800 000 ans ont été repérées à Happisburgh, dans l'est du Royaume-Uni. 

Ces empreintes ont été repérées en mai à marée basse. Les dernières marées agitées ayant érodé la plage, des creux de forme allongée sont apparus dans la pierre, sous le sable. Les chercheurs ont dû agir très rapidement pour les isoler et les enregistrer afin de les analyser. Un balayage 3D de l'empreinte a notamment été réalisé. L'analyse détaillée de ces images par le Dr Isabelle De Groote, de l'université John Moores de Liverpool, a confirmé que ces creux correspondaient à des empreintes humaines, peut-être celles de cinq personnes, un adulte de sexe masculin (dont la taille avoisinait 1,75 m) et des enfants.

Selon le Dr Nick Ashton, du British Museum, cette découverte "va réécrire notre compréhension de l'occupation humaine en Angleterre et dans toute l'Europe". En effet, ce sont les traces de pas les plus anciennes jamais retrouvées hors du continent africain. Elles pourraient appartenir à une espèce appelée Homo antecessor, jusqu'à présent connue pour avoir vécu, beaucoup plus tard, en Europe du Sud. En 2010, la même équipe de scientifiques avaient découvert des outils en pierre pouvant leur appartenir.