Cet article date de plus de neuf ans.

"Derrick" privé d'antenne en Allemagne à cause du passé nazi de l'acteur principal

Après les révélations sur la participation à la Wafen SS de Horst Tappert, la chaîne de télévision publique ZDF a suspendu la rediffusion de la série.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Horst Tappert, l'acteur qui incarnait l'inspecteur Derrick dans la série du même nom, en 1993. (ISTVAN BAJZAT / DPA / AFP)

Les rediffusions de la célèbre série Inspecteur Derrick ont été suspendues en Allemagne par la chaîne de télévision publique ZDF. Le Figaro explique, mercredi 1er mai, que la chaîne a pris cette décision la veille au soir, après les révélations sur la participation à la Wafen SS de son interprète, Horst Tappert. "La ZDF a été surprise et désolée de découvrir le passé de Horst Tappert à la Waffen SS", a déclaré Peter Bogenschütz, porte-parole de la chaîne publique.

De plus, la Bavière, région qui sert de décor à la série, compte retirer à l'acteur son Ehrenkommissar, c'est-à-dire son titre de commissaire d'honneur de la police, qui lui a été décerné en 1980.

Des historiens défendent l'acteur

L'acteur mondialement connu, né en 1923 et mort en 2008, a été membre à partir de 1943 d'un régiment de chars SS engagé sur le front russe, selon le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung. Horst Tappert aurait d'abord été réserviste auprès d'une batterie anti-aérienne avant de rejoindre la SS. La compagnie à laquelle il aurait appartenu comprenait 100 à 200 soldats, et la Waffen SS dans son ensemble quelque 250 000 membres. Cette unité était déployée en Ukraine, où de nombreux crimes de guerre et crimes contre l'humanité ont été commis pendant la seconde guerre mondiale.

Toutefois, des historiens ont pris la défense de l'acteur. "On ne doit pas se précipiter pour le clouer au pilori", a déclaré l'ex-historien en chef de la ZDF, Guido Knopp. "Avec les documents que nous connaissons pour le moment, les circonstances de son engagement ne sont pas encore établies. On ne sait pas à quelle pression il a été soumis pour s'engager dans la Waffen SS", a expliqué pour sa part l'historien spécialiste des SS, Jan Erik Schulte, au Spiegel Online (lien en anglais).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.