Cet article date de plus de neuf ans.

Au Royaume-Uni, une campagne d'autoflagellation en vue pour décourager les immigrés

Une campagne pourrait être lancée afin de dissuader les Roumains et Bulgares de venir s'installer au Royaume-Uni, selon le quotidien britannique "The Guardian". 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le gouvernement britannique pourrait dénigrer le Royaume-Uni en vue de dissuader les Roumains et Bulgares de s'y installer, affirme le Guardian le 28 janvier 2013. (ANDREW COWIE / AFP)

Au Royaume-Uni, il pleut beaucoup. En plus, les emplois sont rares et mal rémunérés. Caricatural ? Sans doute. Le gouvernement britannique lui-même songe pourtant à lancer une campagne sur ce thème, pour dissuader les immigrés roumains et bulgares de traverser la Manche, selon les informations du quotidien britannique The Guardian (en anglais), lundi 28 janvier.

A partir de la fin de l'année, et avec l'élargissement de l'espace Schengen, certains élus redoutent en effet un afflux massif de travailleurs d'Europe de l'Est. Selon un ministre, une telle campagne aurait pour objectif de "corriger l'impression que les rues [du Royaume-Uni] sont pavées d'or". L'entourage du Premier ministre a reconnu que des options étaient "à l'étude", mais a refusé de commenter l'existence d'un tel projet.

Non sans ironie, le quotidien britannique rappelle que le Royaume-Uni a consacré des milliards de dollars pour l’organisation et la promotion des Jeux olympiques, censés accroître la notoriété du pays. D'autres options sont envisagées, comme l'expulsion des immigrés qui ne trouvent pas de travail dans les trois mois, ou le durcissement des règles d'accès aux services publics.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.