Néonazis: une jeune femme allemande repentie témoigne

En Allemagne, l'extrême droite étend son influence et les nostalgiques du nazisme se font entendre. Extrait du témoignage d'une jeune femme qui vivait dans une famille néonazie, recueilli par Complément d'enquête.

France 2

Le magazine Complément d'enquête a recueilli le témoignage d'une jeune Allemande, sortie du néonazisme. Élevée dans une famille néonazie, Heidi Benneckenstein, une jeune femme allemande, montre une photo d'elle enfant, "prise à un camp d'été des jeunesses patriotes", témoigne-t-elle. Une mère au foyer bavaroise attachée au respect des traditions, un père inspecteur des douanes qui voient dans ses quatre filles la future élite du prochain Reich. Il les abreuve de chants nazis. "Je crois que mon père ne voulait pas que l'on soit trop autonomes. Les parents néonazis font tout pour insuffler cette idéologie le plus tôt possible à leurs enfants (...) pour qu'ils ne s'en affranchissent jamais", poursuit la jeune femme.

Placée sous protection policière

Quand elle tombe enceinte, Heidi a un électrochoc et réussit à se libérer du carcan familial, de l'idéologie nazie et en tire un livre qui remue l'Allemagne. À 19 ans, quand elle quitte sa famille, elle est vue comme une traître et placée sous protection policière.

Le JT
Les autres sujets du JT
La piste de ces soldats français ayant eu des activités néonazies semble avoir été abandonnée par les enquêteurs dans les tueries du Sud-Ouest.
La piste de ces soldats français ayant eu des activités néonazies semble avoir été abandonnée par les enquêteurs dans les tueries du Sud-Ouest. (DR)