Covid-19 : l'Allemagne durcit et prolonge ses restrictions jusqu'à la mi-février

Le pays va notamment rendre obligatoire les masques médicaux, FFP2 ou chirurgicaux, dans les transports et les magasins

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 La Pariser Platz vide, devant la Porte de Brandebourg, le 19 janvier 2021, à Berlin (Allemagne).  (STEFANIE LOOS / AFP)

Un mois de plus. L'Allemagne durcit et prolonge ses restrictions jusqu'à la mi-février contre le Covid-19. Le pays va notamment rendre obligatoire les masques médicaux, FFP2 ou chirurgicaux, dans les transports et les magasins, a annoncé mardi 19 janvier Angela Merkel. Toutes les restrictions déjà en place, comme la fermeture des écoles, bars, restaurants et lieux culturels, "s'appliqueront jusqu'au 14 février 2021", a précisé la chancelière, après presque huit heures de négociations avec les dirigeants régionaux. De nouvelles mesures ont été décidées comme l'obligation pour les employeurs de privilégier le télétravail jusqu'au 15 mars au moins.

Mardi, l'institut de veille sanitaire Robert-Koch a annoncé 11 369 nouveaux cas en 24 heures, une baisse par rapport aux quelque 30 000 nouveaux cas recensés certains jours début janvier.

"Nous devons agir maintenant"

"Les restrictions sévères que les gens respectent commencent à porter leurs fruits", a salué la chancelière. Mais "nous devons agir maintenant" contre les variants, en particulier britannique, a prévenu Angela Merkel. L'idée d'imposer un couvre-feu nocturne a, par contre, été repoussée.

Sur le qui-vive, Berlin s'inquiète tout particulièrement de l'importation de variants du virus beaucoup plus contagieux, apparus en Grande-Bretagne et en Afrique du Sud. "Nous devons faire quelque chose maintenant si nous voulons continuer à empêcher la diffusion de variants en Allemagne. Plus tard, vous ne pouvez pas traiter ça efficacement et alors il est trop tard", a alerté le virologue Christian Drosten.

L'Allemagne n'exclut pas de rétablir des contrôles à ses frontières avec des pays membres de l'Union européenne face danger du variant au Covid, a averti Angela Merkel.








Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.