Espagne : la justice suspend le reconfinement d'une partie de la Catalogne

Cette décision peut toujours faire l'objet d'un recours de la part des autorités régionales.



Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un policier catalan contrôle les allers et venues des voitures, le 4 juillet 2020, sur une route de Lérida (Espagne). (PAU BARRENA / AFP)

La justice espagnole a suspendu lundi 13 juillet le reconfinement à domicile des habitants d'une partie de la Catalogne autour de la ville de Lérida, ordonné la veille par les autorités régionales en raison d'un fort rebond des cas de Covid-19. Ces mesures "sont contraires au droit", a indiqué sur son compte Twitter le tribunal supérieur de justice de Catalogne. Cette décision peut toujours faire l'objet d'un recours de la part des autorités régionales.

"Nous sommes en train de voir comment résoudre cela d'un point de vue juridique", a réagi à la radio la responsable régionale de la santé. "Ce sont des mesures nécessaires (...) Nous ne les aurions pas prises si cela n'était pas absolument nécessaire", a-t-elle défendu en appelant les habitants de cette zone peuplée de près de 200 000 habitants à rester chez eux, malgré la suspension du reconfinement par la justice.

Face à la hausse du nombre de cas de Covid-19, le gouvernement régional catalan avait décidé dimanche d'ordonner à partir de minuit le confinement à domicile des habitants de Lérida et de sept communes environnantes, une zone située à l'intérieur des terres à environ 150 km de Barcelone. C'est la première fois depuis la fin du confinement en Espagne qu'une telle décision était prise dans le pays. La zone concernée avait déjà été isolée du reste de la Catalogne samedi dernier, afin que les habitants n'en sortent pas.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.