Cet article date de plus de trois ans.

Catalogne : la région sous tension au jour du référendum interdit par le gouvernement

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Catalogne : la région sous tension au jour du référendum interdit par le gouvernement
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

En Catalogne, des heurts ont éclaté entre militants indépendantistes et forces de l'ordre. Ce dimanche 1er octobre a lieu un référendum jugé illégal par le gouvernement pour l'indépendance de la région.

La police n'arrive pas à contenir une foule qui réclame l'accès au bureau de vote. Ce dimanche 1er octobre se tient en Catalogne un référendum pour l'indépendance de la région, déclaré illégal par le gouvernement espagnol. Les affrontements qui opposent indépendantistes et forces de l'ordre ont déjà fait une dizaine de blessés légers. Depuis ce matin, de nombreux lieux publics sont occupés. Des urnes et des bulletins de vote ont été saisis, le gouvernement espagnol compte empêcher le vote jugé anticonstitutionnel.

La tension monte d'un cran

Même scénario dans la ville de Gérone où le face à face n'a pas duré très longtemps. Les urnes sont saisies sous les yeux des militants qui scandent : "Nous voterons". Il y a eu beaucoup d'arrestations et, là encore, quelques blessés. Plus tôt dans la matinée, les urnes étaient pourtant arrivées tels des trophées, portées par des militants protégés par une foule de sympathisants. Aujourd'hui les Catalans peuvent voter dans les écoles, les hôpitaux, les musées, les entreprises, la police ne peut intervenir partout. Le président de la région a pu déposer son bulletin de vote à deux kilomètres de son lieu de vote habituel, investi par la police.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.