Catalogne : la population appelle au dialogue et à la raison entre Barcelone et Madrid

En duplex depuis Barcelone, la journaliste de France 2 Stéphanie Perez fait le point sur la situation en Catalogne, où les appels au dialogue se multiplient.

FRANCE 2

Une semaine après la mobilisation des indépendantistes, ce week-end est placé sous le signe de l'apaisement. "Tous ces Espagnols que vous voyez réunis derrière moi devant la mairie de Barcelone, c'est la Catalogne qu'on n'a pas beaucoup entendue jusqu'à présent", explique la journaliste de France 2 Stéphanie Perez. "Des habitants qui ne soutiennent pas forcément l'indépendance, mais qui surtout veulent arrêter l'escalade, et appellent Madrid et Barcelone à dialoguer, à revenir à la raison. Chez tous ceux avec qui j'ai pu m'entretenir ce matin, il y a ce sentiment d'urgence que c'est maintenant ou jamais qu'il faut se mettre à la table des négociations", affirme-t-elle.

60% des Catalans sont anti-indépendance

Et d'ajouter : "Mardi, le président de la région, Carles Puigdemont, pourrait déclarer unilatéralement l'indépendance, et cela provoque beaucoup d'inquiétude chez tous ces Espagnols qui sont réunis ce matin. Il faut le rappeler : en Catalogne, 60% de la population est hostile au processus d'indépendance", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants dans les rues de Barcelone, le 4 octobre 2017.
Des manifestants dans les rues de Barcelone, le 4 octobre 2017. (LLUIS GENE / AFP)