VIDEO. Thaïlande : une marée noire souille une île touristique

Une marée noire souille le littoral thaïlandais depuis samedi, malgré les efforts de centaines de nettoyeurs. L'événement commence à créer une polémique entre le groupe pétrolier responsable et Greenpeace.

Reuters
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les touristes n'apprécient que moyennement le pétrole sur leur plage. Ils commencent à fuir l'île de Koh Samet, en Thaïlande, après la marée noire de samedi 27 juillet. Quelque 50 000 litres de pétrole brut ont été relâchés en mer, à environ 20 kilomètres au large des côtes de la province de Rayong (sud). L'opérateur PTT Global Chemical, filiale du géant public PTT, a reconnu sa responsabilité pour cette fuite qui a eu lieu lors d'un transfert de pétrole depuis un tanker vers l'oléoduc qui alimente une de ses raffineries. 

Des centaines de personnes en combinaison blanche et masque de protection, dont des militaires de la Marine, s'efforçaient toujours, mardi 30 juillet, de nettoyer le littoral sur l'île. Armés de tuyaux et de pelles, ils tentaient de nettoyer Ao Phrao, plage de carte postale il y a encore quelques jours, remplissant des sacs en plastique de sable noir et de pétrole.

Polémique entre les écologistes et la compagnie pétrolière

Des défenseurs des droits de l'homme ont accusé PTT de minimiser l'ampleur de la marée noire. L'opérateur PTT s'est montré optimiste concernant les opérations de nettoyage de l'île, qui fait partie du parc national de Khao Laem Ya, au sud de Bangkok. "Les opérations de nettoyage sont terminées à 80%", a déclaré son vice-président.

Mais Greenpeace a contesté cette version des événements. "Ce n'est pas vrai que 80% du travail a été fait. Il reste beaucoup de pétrole dans la baie", a assuré Ply Pirom, militant de l'ONG. "Il est décevant que cette entreprise mondiale n'ait aucun plan d'urgence pour faire face à la crise", a-t-il ajouté. L'organisation avait appelé lundi à la fin de l'exploitation pétrolière dans le Golfe de Thaïlande. 

Des nettoyeurs de l\'armée thaïlandaise s\'activent, le 30 juillet 2013, pour nettoyer la plage d\'Ao Phrao, sur l\'île de Koh Samet (Thaïlande), victime d\'une marée noire.
Des nettoyeurs de l'armée thaïlandaise s'activent, le 30 juillet 2013, pour nettoyer la plage d'Ao Phrao, sur l'île de Koh Samet (Thaïlande), victime d'une marée noire. (NICOLAS ASFOURI / AFP)