Environnement : des poules pour réduire les déchets alimentaires

De plus en plus de communes choisissent une solution étonnante pour réduire leurs déchets alimentaires ménagers. Elles offrent des poules à leurs administrés. Exemple à Meistratzheim dans le Bas-Rhin.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

André Weber est un maire en campagne. Il démarche les commerçants de sa commune pour promouvoir sa dernière idée. Il veut équiper ses quelques 1 500 administrés de poules pondeuses, dévoreuses de déchets alimentaires. Une initiative destinée à faire maigrir de plusieurs tonnes par an les poubelles de Meistratzheim. "C'est une démarche écolo-environnementale comme une autre et ça n'engage pas beaucoup financièrement la commune. C'est une action envers les villageois", explique le maire.

Deux volatiles par famille candidate

Au total, l'opération pourrait coûter 1 500 euros à la municipalité qui compte offrir deux volatiles à chaque famille candidate à l'adoption. En contrepartie, elles devront s'équiper d'un poulailler et s'engager à respecter le bien-être des animaux. "Elles mangent de tout, les restes de nourriture que ce soit du riz, des pâtes, de la purée", explique un habitant de Meistratzheim qui a déjà acheté quatre gallinacés. La révolution n'a pas encore suscité l'engouement attendu. Aucune inscription n'a pour le moment été enregistrée en mairie. Les habitants volontaires ont jusqu'au 15 avril pour se faire connaître.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Une poule dans une ferme de Biras (Dordogne), le 15 septembre 2015.
Une poule dans une ferme de Biras (Dordogne), le 15 septembre 2015. (CITIZENSIDE/GERARD BOTTINO / CITIZENSIDE.COM / AFP)