Environnement : à Fontainebleau, des bénévoles tentent de sauver la forêt des espèces invasives

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Environnement : à Fontainebleau, des bénévoles tentent de sauver la forêt des espèces invasives
Environnement : à Fontainebleau, des bénévoles tentent de sauver la forêt des espèces invasives Environnement : à Fontainebleau, des bénévoles tentent de sauver la forêt des espèces invasives (France 2)
Article rédigé par France 2 - V.Belloux, O.Labalette, P.Aubert, L.Beneyton, Chlorofilm, Office du Tourisme du Pays de Fontainebleau
France Télévisions
France 2
Depuis plusieurs années, le Prunus serotina, une espère d'arbre, prolifère dans la forêt de Fontainebleau, en Seine-et-Marne. Des bénévoles oeuvrent pour sauver le poumon vert de l'Île-de-France.

Avec ses arbres à perte de vue, la forêt de Fontainebleau (Seine-et-Marne) est le poumon vert de l'Île-de-France. Elle compte 22 000 hectares d'essences différentes. Mais sur ces bois plane une menace : celle d'un arbre, appelé le "Prunus serotina". Cette espèce invasive représente aujourd'hui un tiers de la forêt. Pour traquer l'envahisseur, une petite armée de bénévoles se retrouve de leur général, Pascal Villebeuf. Cet ancien journaliste a créé son association de sauvegarde il y a deux ans.

Un arbre facile à débusquer

Pour reconnaître l'intrus, Pascal Villebeuf dispose d'une technique infaillible. "Tu découpes une petite branche, tu sens, et si ça sent l'amande amère, c'est que tu peux le couper", explique le spécialiste, à propos de l'odeur caractéristique du Prunus serotina. Pour reboiser, cet hiver, 53 000 plans vont être mis en terre, dont une espèce de chêne adaptée au changement climatique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.