COP21 : en Espagne, l'énergie solaire ne rapporte plus

À l'approche de la COP21, France 3 vous propose un focus sur l'énergie solaire à travers l'exemple espagnol.  

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Au sud de l'Espagne en Andalousie se trouve une usine unique au monde composée de milliers de miroirs. "Chaque miroir est positionné différemment face au soleil pour en optimiser l'exposition", explique Sebastian Fernandez, électricien à Torresol O&M. Même quand il fait nuit ou mauvais, l'usine ne s'arrête jamais, c'est révolutionnaire. Cependant, les investissements nécessaires ont été très importants. Actuellement la rentabilité n'est pas suffisante sans le soutien de l'État.

62 000 petits investisseurs floués

Le gouvernement avait commencé par subventionner le prix du kw/h avant de changer la règle et de réduire les aides de 40%. Il y a à ce jour une vingtaine de procès en cours. À l'autre bout du pays, Jorge Puebla est victime lui aussi de la baisse des aides. En Espagne, 62 000 petits investisseurs ont été floués comme lui. Mais à la différence des grosses usines, eux n'ont pas pu bénéficier d'arrangement avec les banques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des ouvriers installent des panneaux solaires sur le toit d\'un immeuble, à Shangrao, en Chine, le 27 avril 2013.
Des ouvriers installent des panneaux solaires sur le toit d'un immeuble, à Shangrao, en Chine, le 27 avril 2013. (ZHUO ZHONGWEI / IMAGECHINA / AFP)