Cet article date de plus d'un an.

Paris : ils cultivent des fermes florales en pleine capitale

Publié Mis à jour
Paris : ils cultivent des fermes florales en pleine capitale
France 3
Article rédigé par
M.Prévost, R.Duroselle, L.Comiot - France 3
France Télévisions

Ce sont des fleurs made in France : elles aussi se cultivent et peuvent s'acheter en circuit court à Paris. Deux fermes florales ont vu le jour ces dernières années.

Caché derrière le cimetière de Belleville, à Paris, c'est un petit îlot bucolique où le tumulte de la ville disparaît. Depuis cinq ans, une jardinière érudite fait pousser, sur un petit bout de champ, plus de 200 variétés de fleurs. La première à avoir créé une ferme florale dans la capitale est parisienne. Aujourd'hui, elle souhaite relancer la filière. La région ne compte plus qu'une centaine d'horticulteurs alors qu'ils étaient plus de 600 à la fin des années 1980.

Sans engrais ni pesticides

"L'Île-de-France en particulier, avec la région PACA et la Bretagne, étaient l'un des trois grands foyers de la fleur en France. Ça commence à ne plus l'être", explique Masami Charlotte Lavault, floricultrice. Une culture qui existe ailleurs dans Paris, notamment sur le toit de l'hôpital Robert-Debré. Ici, pas d'engrais chimiques ni de pesticides, interdits dans la capitale et contraires à la philosophie des horticulteurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.