Italie : le ras-le-bol des habitants de Rome face à l'invasion de sangliers dans la ville

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Italie : le ras-le-bol des habitants de Rome face à l'invasion de sangliers dans la ville
FRANCE 3
Article rédigé par
A. Mikoczy, L. Tositti - France 3
France Télévisions

Les habitants de Rome, en Italie, ont encore été surpris de voir des sangliers se balader dans les rues de la ville, au milieu de la circulation. Pour la population, cette situation est de plus en plus problématique et représente un enjeu politique à une semaine des élections municipales. 

Une harde de quatorze sangliers et marcassins descend l'une des principales avenues de Rome, en Italie et perturbe la circulation. Une autre se balade devant une école. Ces scènes ne surprennent même plus les habitants de la ville. La capitale italienne est envahie cet automne par ces cochons sauvages. "Quelle image donnons-nous de Rome avec ces sangliers qui entrent partout dans nos jardins ?", conteste une habitante. 

2.3 millions de sangliers sur le territoire italien

Pesant jusqu'à 150 kg, ils sont partout dans les parcs publics de la ville. La maire de Rome, Virginia Raggi, estime que le problème va au-delà de la capitale et que c'est à l'Etat et aux régions de prendre leurs responsabilités. Les agriculteurs, dont les récoltes sont dévastées, ont manifesté. "La situation est hors de contrôle, plus de 2,3 millions de sangliers vivent sur le territoire national et rien n'empêche leur prolifération" souligne Ettore Prandini, président du syndicat des exploitants agricoles de la région de Rome. La loi italienne limite strictement les battues au nom de la protection des espèces. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Biodiversité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.