Comment préserver la biodiversité ? Suivez la présentation du plan du gouvernement contre le déclin des espèces

Les mesures seront détaillées par Edouard Philippe depuis le Muséum national d'histoire naturelle, à Paris. 

Le Premier ministre, Edouard Philippe, et le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, visite une plateforme multimodale à Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne), le 16 avril 2018.
Le Premier ministre, Edouard Philippe, et le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, visite une plateforme multimodale à Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne), le 16 avril 2018. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Objectif : sauver notre biodiversité qui "se meurt en silence". Près de deux mois après l'appel de Nicolas Hulot à Marseille (Bouches-du-Rhône), le gouvernement présente, mercredi 4 juillet, depuis le Muséum national d’histoire naturelle, à Paris, son plan destiné à endiguer une biodiversité en perdition. Les mesures seront détaillées par le Premier ministre Edouard Philippe, entouré de plusieurs ministres, dans une allocution que vous pouvez regarder sur notre site franceinfo.fr.

Un plan de 90 mesures. Abeilles décimées, campagnes vidées de leurs oiseaux, insectes volatilisés... le constat d'un déclin accéléré est sans appel. Pour tenter de prévenir une disparition programmée, le gouvernement s'apprête à dévoiler 90 mesures, plus incitatives que contraignantes. 

Haro sur les pesticides et objectif zéro plastique. Selon le Parisien, "les collectivités devront publier les quantités de pesticides utilisés sur leur territoire"Afin de protéger les océans, le plan prévoit aussi de "supprimer progressivement 12 produits en plastique à usage unique retrouvés le plus fréquemment sur les plages", comme les pailles ou les touillettes. Le plan prévoit aussi un plan national d'actions pour la protection des cétacés ou encore un "Shazam" des plantes pour rapprocher les citoyens de la nature, ajoute le quotidien.

Un plan suffisant ? La biodiversité n'en est pas à sa première tentative de sauvetage : il y a eu la stratégie nationale 2011-2020 avec ses vingt objectifs, les conférences environnementales des années Hollande, la loi pour la reconquête de la biodiversioté de 2016... Et, en parallèle, le processus de négociations et engagement au niveau international. Pourtant, le mouvement s'accélère. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #BIODIVERSITE

20h30 : • La lutte contre les produits chimiques. Le plan interdit notamment, à terme, les pesticides tueurs d’abeilles.

• Des fonds pour aider l’agriculture respectueuse de l’environnement. Notamment pour les agriculteurs qui replantent des haies. Mais aussi pour l’agriculture bio (50 millions d’aide). Des mesures seront également prises pour créer des aires protégées (récifs coralliens) et des réserves naturelles.

• Des mesures pour protéger des espèces emblématiques : deux ours de plus dans les Pyrénées, et des mesures pour mieux protéger les mammifères marins (dauphins, baleines) des eaux françaises, ainsi que des mesures pour lutter contre le trafic d’espèces menacées au niveau international.

20h36 : Cher @anonyme, voici les priorités du plan présenté par le gouvernement en début de soirée :

• La lutte contre la pollution plastique, qui va passer par l’interdiction de certains produits (pailles, cotons-tiges) que l’on retrouve, après usage, dans les océans. Mais aussi par un meilleur recyclage du plastique, grâce à de nouveaux procédés de fabrication.

• La lutte contre l’artificialisation des terres. La priorité est de lutter contre le grignotage des terres agricoles et naturelles, l’extension des villes. Les commerces de centre-ville seront ainsi privilégiés, et l’on ne pourra plus construire des parkings imperméables.

20h29 : Quels sont les points les plus importants retenus de cette conférence de presse ?

20h03 : Il est 20 heures à la pendule. Avant de passer à table, voici les principaux titres de la journée :

#DAVAL Après avoir reconnu avoir étranglé sa femme Alexia, fin octobre en Haute-Saône, Jonathann Daval conteste désormais les faits, et accuse son beau-frère du meurtre. Le juge d'instruction en charge de l'affaire a convoqué la famille de la victime.

Barricades, cocktails molotov... Des violences urbaines sont toujours en cours dans le quartier du Breil à Nantes (Loire-Atlantique) après la mort d’un homme de 22 ans hier soir. Le procureur de la République a appelé au calme ce soir.

Edouard Philippe et Nicolas Hulot ont présenté ce soir le plan du gouvernement pour lutter contre le déclin des espèces. Il est constitué d'une centaine de points.

31 départements, du Sud-Ouest au Centre, sont toujours ce soir en vigilance orange aux orages.

19h40 : "L'objectif, c'est d'essayer de faire mentir Nicolas Hulot puisque le ministre soulignait récemment à l'Assemblée nationale que 'la biodiversité tout le monde s'en fiche'. Non, tout le monde ne s'en fiche pas, certainement pas le gouvernement et le président de la République."

19h32 : "L’urgence n’est plus à démontrer si on veut enrayer le déclin de la biodiversité. En France par exemple, le nombre d’oiseaux a chuté d’un tiers en quinze ans."

19h31 : "Notre objectif à l’horizon 2020, c'est de parvenir à une prise de conscience générale sur la biodiversité, comparable à celle qui a eu lieu sur le climat en 2015."

19h30 : Cher @anonyme, les deux conférences de presse se sont un peu chevauchées, c'est ainsi... Sachez tout de même que vous pouvez suivre le plan du gouvernement pour lutter contre le déclin des espèces en direct sur Facebook. Je me charge de mettre en avant les citations les plus intéressantes dans ce live.



(FACEBOOK)

19h17 : Ah non, pas vous... Personne ne la retransmet, je comptais bien sur vous !!

18h59 : "Sur la planète, une espèce disparaît toutes les vingt minutes, soit mille fois plus fréquemment que la normale. Il y a urgence."

Le chef du gouvernement est le premier à prendre la parole.

18h57 : La conférence de presse d'Edouard Philippe et de Nicolas Hulot a démarré depuis le Muséum national d'histoire naturelle de Paris. Le Premier ministre et le ministre de la Transition écologique doivent présenter le plan du gouvernement pour lutter contre le déclin des espèces. Vous pouvez la suivre en direct vidéo ici.





(FRANCEINFO)