Cet article date de plus de neuf ans.

Des obsèques en grande pompe pour Kim Jong-il en Corée du Nord

La télévision d'Etat nord-coréenne a diffusé des images montrant un long cortège de limousines, passant entre des dizaines de milliers de militaires très émus.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les funérailles de Kim Jong-il, à Pyongyang (Corée du Nord), mercredi 28 décembre 2011. (KCNA / AFP PHOTO)

Des obsèques grandioses pour conforter la dynastie. La Corée du Nord a célébré dans la démesure, mercredi 28 décembre, les funérailles de son dirigeant Kim Jong-il, mort le 17 décembre.

L'occasion d'organiser une démonstration de loyauté envers le régime et d'inscrire l'héritier du défunt, Kim Jong-un, à peine trentenaire, dans la lignée des Kim. La cérémonie s'inspirait ainsi largement des obsèques, en 1994, de Kim Il-sung, le fondateur de la Corée du Nord et père de Kim Jong-il.

La cérémonie a duré trois heures. Aucune délégation étrangère n'a été invitée. Le corps de Kim Jong-il a traversé la capitale, Pyongyang, à bord d'une limousine noire. A la droite du véhicule funéraire marchait Kim Jong-un, revêtu d'un costume sombre. 

APTN

Cette gigantesque mise en scène a été retransmise par la télévision d'Etat. Des images montrent des habitants et des militaires massés le long des grandes avenues aux allures staliniennes, apparemment affligés par le chagrin.

APTN

Kim Jong-il rejoint le panthéon nord-coréen, au mausolée Kumsusan. Les images de la scène finale de la cérémonie ne nous sont pas parvenues. Selon le protocole des obsèques, la famille du "cher dirigeant" doit s'incliner devant sa dépouille embaumée. Kim Jong-un, "leader suprême du parti, de l'Etat et de l'armée" , devait être le dernier à le faire.

Reuters
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corée du Nord

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.