Cet article date de plus de dix ans.

Cinq accusés des attentats du 11-Septembre devant la justice militaire

Le "cerveau" autoproclamé des attentats du 11-Septembre 2001 et ses quatre coaccusés sont traduits ce samedi devant la justice militaire pour la seconde fois. Ils encourent la peine de mort.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Ils sont accusés "d'être responsables de la préparation et de l'exécution des attentats du 11-Septembre 2001 à New York, Washington et Shanksville" par la justice militaire. Khaled Cheikh Mohammed, un Pakistanais de 47 ans, le Yéménite Ramzi ben al-Chaïba, le Pakistanais Ali Abd al-Aziz Ali, et les Saoudiens Wallid ben Attach et Moustapha al-Houssaoui passent aujourd'hui devant un tribunal à Guantanamo, neuf ans après leur arrestation.

Onze ans après les attentats, car la première procédure avait été interrompue par l'élection de Barack Obama, les cinq accusés passent devant la justice militaire. Il avait été un temps question de les traduire devant un tribunal civil, à New York.

Ces cinq accusés, tout comme la plupart des prisonniers de Guantanamo, ont été soumis à "des techniques rigoureuses" d'interrogatoire, explique la CIA dans un rapport du renseigment américain. Parmi ces techniques, il y a la privation de sommeil pendant une semaine, la "manipulation de l'environnement" , des "simulations de noyade" ou les températures extrêmes. Des pratiques qui avaient été condmanées par l'Union américaine pour les libertés civiques.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.