Les Etats-unis accusent la Chine de mener une "guerre économique" contre l'Australie

Pékin a rejeté les critiques américaines, jugeant que "certains politiciens australiens montent en épingle la théorie d'une menace chinoise".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un homme tient un drapeau chinois, le 1er octobre 2021. (ISAAC LAWRENCE / AFP)

La tension monte dans le Pacifique. L'envoyé spécial du président Joe Biden pour la région indo-pacifique a accusé, mercredi 1er décembre, la Chine de "mettre l'Australie à genoux" avec un barrage de sanctions qui s'apparente, selon lui, à une "guerre économique". Kurt Campbell, coordinateur Inde-Pacifique de la Maison Blanche, a fustigé des tactiques musclées de la part de Pékin dans la région.

Pékin a rejeté, mercredi 1er décembre, les critiques américaines, jugeant que "certains politiciens australiens montent en épingle la théorie d'une menace chinoise" et "lancent des attaques injustifiées contre la Chine""Nous espérons que ce responsable américain puisse faire la part des choses entre ce qui est juste et ce qui ne l'est pas", a déclaré lors d'un point presse régulier Wang Wenbin, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Une politique de "concurrence stratégique"

Au cours des deux dernières années, la Chine a introduit une série de sanctions punitives sur des produits australiens dans le cadre d'un conflit politique qui a plongé les relations bilatérales dans sa plus grave crise depuis la sanglante répression du pouvoir chinois contre les manifestants de la place Tiananmen (1989). L'orge, le charbon, les minerais de cuivre, le coton, le foin, le bois de grume, les langoustes, le sucre, le vin, le boeuf, les agrumes, les céréales, les raisins de table, les produits laitiers et les préparations pour nourrissons australiens ont tous fait l'objet de sanctions chinoises.

L'administration Biden a adopté une politique de "concurrence stratégique" avec la Chine, reconnaissant la rivalité entre les deux puissances tout en maintenant des liens diplomatiques afin d'éviter un risque de conflit incontrôlable.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.