Interpol : disparition inquiétante de son président chinois

Meng Hongwei, le patron d'Interpol, n'a plus donné signe de vie depuis son voyage à Pékin (Chine), il y a deux semaines. 

FRANCE 3

Meng Hongwei était un homme discret. Le président chinois de l'organisation de coopération policière, Interpol, âgé de 64 ans, est porté disparu. Sa femme assure qu'elle n'a plus eu de nouvelles depuis dix jours. Selon un quotidien de Hong Kong citant une source anonyme, il aurait été emmené par les autorités chinoises dès son atterrissage dans son pays après avoir pris un vol depuis la France.

Des questions en suspens

En France, à Lyon (Rhône), où se trouve le siège de l'organisation policière et le lieu de résidence de Meng Hongwei, une enquête a été ouverte. Interpol se contente de déclarer : "C'est une affaire qui relève des autorités compétentes, à la fois la France et la Chine". Le président d’Interpol a-t-il été victime de la sévère campagne anticorruption menée par les autorités chinoises ? L’inquiétante question reste sans réponse. La Chine garde en effet, pour le moment, le silence sur cette étrange disparition.

Le JT
Les autres sujets du JT
Hongwei Meng, président d\'Interpol.
Hongwei Meng, président d'Interpol. (ROSLAN RAHMAN / AFP)