Il y a 50 ans, la Chine faisait sa meurtrière Révolution culturelle

Il y a 50 ans en Chine, Mao Mao Zedong lançait la Révolution culturelle. Une révolution synonyme d'épuration avec, pour symbole, le fameux petit livre rouge.

France 3

Ils sont des millions d'étudiants dans le pays à converger vers la place Tian'anmen. Ce 18 août 1966, équipés d'un brassard, petit livre rouge à la main, les jeunes chinois deviennent des gardes rouges. Lancée par Mao Zedong, la Révolution culturelle vit alors ses premières heures. Pour assurer son pouvoir, le Grand Timonier veut purger le Parti communiste. Il s'appuie sur la jeunesse et, sur ce livre rouge, un recueil de citations de Mao lui-même. À l'intérieur, le président prône la révolution permanente. Il affirme qu'on a raison de se révolter. La phrase va marquer toute une génération.

3 à 5 millions de morts en 10 ans

Les gardes rouges sillonnent le pays et instaurent un climat de terreur. Gare aux élites et aux intellectuels. Les valeurs traditionnelles chinoises et occidentales sont bannies. L'heure est aux autocritiques en public et aux exécutions. La Révolution, qui n'a de culturelle que le nom, aurait fait entre trois et cinq millions de morts. Pendant six ans, les universités restent fermées. Même les étudiants partis en Europe sont appelés à rentrer en Chine. On parle de génération sacrifiée. Pour enterrer la Révolution culturelle, il faut attendre la mort de Mao Zedong en 1976.
 

Le JT
Les autres sujets du JT