VIDEO. Les affrontements avec la police reprennent à Hong Kong

Plusieurs milliers de militants prodémocratie ont tenté, dimanche, d'encercler le siège de l'exécutif. 

REUTERS

Les parapluies sont toujours ouverts à Hong Kong. Dans l'ancienne colonie britannique rétrocédée à la Chine, des heurts ont opposé les forces de police à plusieurs milliers de militants prodémocratie qui tentaient d'encercler le siège de l'exécutif, dans la nuit du dimanche 30 novembre.

La foule, scandant "ouvrez la rue !" et "encerclez le siège de l'exécutif !" a progressé vers les bâtiments gouvernementaux. Des dizaines de manifestants munis de boucliers en bois ont chargé les policiers qui leur demandaient de battre en retraite.

Deux mois de mobilisation

Les policiers, qui ont été accusés jusque-là de recours excessif à la force, ont riposté à coups de matraques. Les manifestants ont lancé des bouteilles, et casques et des parapluies en direction des agents.

Les contestataires, qui se mobilisent depuis plus de deux mois, réclament la tenue d'une élection authentiquement libre et ouverte en 2017 pour choisir le prochain chef de l'exécutif, et ne veulent pas choisir parmi des candidats présélectionnés par Pékin.

Heurts entre la police et les manifestants à Hong Kong dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre 2014.
Heurts entre la police et les manifestants à Hong Kong dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre 2014. (EYEPRESS NEWS / AFP)