Haro sur le golf, la Chine va fermer une centaine de parcours

Les autorités chinoises goûtent peu ce sport, considéré comme l'apanage des plus aisés.

Le Britannique Rory McIlroy patiente avant de jouer, lors d\'un tournoi à Shangaï, le 28 octobre 2016. Ce parcours n\'est pas concerné par la mesure des autorités chinoises.
Le Britannique Rory McIlroy patiente avant de jouer, lors d'un tournoi à Shangaï, le 28 octobre 2016. Ce parcours n'est pas concerné par la mesure des autorités chinoises. (JOHANNES EISELE / AFP)

Prière de reboucher les trous. La Chine a ordonné la fermeture d'une centaine de parcours de golf construits illégalement, sur les 700 du pays. La Chine a interdit de construire de nouveaux parcours de golf en 2004, mais la mesure n'a pas été respectée, en raison de la forte demande des riches Chinois. La Commission nationale du développement et des réformes a donc choisi de sévir, dimanche 22 janvier.

La commission dénonce notamment des constructions dans des réserves naturelles ou dans des zones où l'extraction d'eau de source est prohibée. De façon générale, le président Xi Jinping a lancé une course contre ces pratiques jugées ostentatoires, depuis son accession à la tête du pays.

Des parcours parfois situés dans des réserves naturelles

Le golf, très prisé par les cadres du Parti communiste chinois, a été inscrit sur la liste des violations disciplinaires du PCC, dans le cadre de la lutte contre la corruption. En avril 2016, déjà, la compagnie aérienne China Southern avait arrêté d'offrir des séjours de golf pour récompenser ses plus fidèles clients, racontait alors Le Monde. La province du Guangdong, elle, avait demandé aux officiels de ne pas céder à la pratique de ce sport.

Beaucoup d'entreprises chinoises restent néanmoins séduites par le potentiel économique de ce sport, et n'hésitent pas à investir à l'étranger. Comme le signalait le Financial Times (en anglais), en janvier, le conglomérat HNA a dépensé 35 millions de dollars (32 millions d'euros) pour sponsoriser l'Open de France pendant cinq ans.