Emmanuel Macron offre un cheval à la Chine, et ce n’est pas n’importe lequel

Après un long voyage, le cheval de la Garde républicaine est arrivé en Chine quelques jours avant le président français. Avec ce cadeau, Emmanuel Macron répond à la "diplomatie du panda" chinoise.

Voir la vidéo
avatar
Brut.France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il s’appelle Vésuve de Brekka. Agé de 9 ans, ce cheval de la Garde républicaine française est en Chine depuis le 4 janvier, où il a été placé en quarantaine dans une écurie de la banlieue pékinoise. Il rejoindra prochainement l’écurie présidentielle du président chinois, Xi Jinping. Vésuve de Brekka est en fait un cadeau d’Emmanuel Macron à la Chine. 

Un cheval issu d’un prestigieux élevage

En visite d’État du 8 au 10 janvier, le président français a tenu à offrir personnellement ce cheval à son homologue chinois, qui s’était dit "fasciné" par la Garde républicaine lors de sa vite à Paris en 2014.

Et Vésuve de Brekka n’est pas n’importe quel cheval. Il s’agit d’un Selle Français issu d’un prestigieux élevage de Basse-Normandie, comme l’explique Kamel Boudra, journaliste sports équestres : "L’élevage de Brekka a eu un représentant aux Championnats d’Europe et un aux Jeux olympiques, une fois avec la France et une fois avec la Russie. Le grand-père maternel de ce cheval a été champion du monde avec Éric Navet pour la France en 2002." Il a rejoint la Garde républicaine en 2012 et a effectué sa dernière escorte présidentielle le 11 novembre dernier sur les Champs-Élysées.

Une "diplomatie du cheval" inédite 

Cette "diplomatie du cheval", inédite en France, s’inspire de "la diplomatie du panda" chinoise. La Chine offre souvent cet animal aux dirigeants étrangers. En 2012, elle avait prêté à la France un couple de pandas, dont le bébé a été baptisé en novembre dernier par Brigitte Macron qui en est donc la marraine.

Emmanuel Macron offre un cheval à la Chine, et ce n’est pas n’importe lequel
Emmanuel Macron offre un cheval à la Chine, et ce n’est pas n’importe lequel (BRUT)