Brésil : le président Jair Bolsonaro hospitalisé d'urgence pour une probable occlusion intestinale

Depuis une tentative d'assassinat au couteau en 2018, le président brésilien souffre de problèmes à l'abdomen et a subi plusieurs opérations chirurgicales.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président brésilien Jair Bolsonaro, le 28 décembre 2021 à Sao Francisco do Sul (Brésil). (VILMAR BANNACH / PHOTOPRESS / AFP)

Retour sur le billard. Le président brésilien Jair Bolsonaro, 66 ans, a été hospitalisé en urgence, tôt lundi 3 janvier à Sao Paulo, en raison d'une probable nouvelle occlusion intestinale, interrompant ses vacances dans le sud du pays. La présidence a annoncé l'admission du chef de l'Etat à l'hôpital pauliste de Nova Star pour "divers examens" consécutifs à "des douleurs abdominales", confirmant une information d'abord donnée par les grands médias brésiliens.

"Le président va bien et est traité", poursuit le bref communiqué officiel dans l'attente de la publication d'un bulletin médical. On ignore à ce stade s'il devra être opéré.

Depuis une tentative d'assassinat au couteau en septembre 2018, Bolsonaro a subi de nombreuses opérations à l'abdomen en raison d'adhérences, et a été traité pour le même problème en juillet 2021, dans l'hôpital privé de Vila Nova Star où il se trouvait de nouveau lundi.

En juillet dernier, le chef de l'Etat d'extrême droite, en fonction depuis 2019, avait été hospitalisé quatre jours durant pour une occlusion à Vila Nova Star, où il avait été transféré après une admission en urgence à Brasilia en raison de violentes douleurs abdominales.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Brésil

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.