Brésil : la forêt amazonienne brûle, Bolsonaro pointé du doigt

Au Brésil, la surexploitation de la forêt amazonienne est mise en cause dans les impressionnants incendies qui la ravage. Les défenseurs de l'environnement accusent le président Jair Bolsonaro, qui les soupçonne de manipulation.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le poumon vert est en train de partir en fumée. Depuis le début 2019, 72 000 départs de feu ont été enregistrés dans la forêt amazonienne. Les fumées sont même visibles depuis l'espace. Des incendies souvent liés à la déforestation quand des zones forestières sont transformées en cultures. Les images font polémique sur les réseaux sociaux. Le responsable désigné est le président du Brésil Jair Bolsonaro.

Bolsonaro crie au complot

Celui-ci soutient le développement de l'agriculture et des exploitations minières en Amazonie. Il renvoie la balle aux ONG environnementales après les avoir privées de subventions publiques : "Il pourrait s'agir d'actions criminelles de ces ONG pour attirer l'attention contre ma personne, contre le gouvernement". En tout cas, ces incendies en série ont un impact sur les populations. Les habitants voient leur vie en autonomie menacée.

Le JT
Les autres sujets du JT
La forêt amazonienne en feu au Brésil
La forêt amazonienne en feu au Brésil (France 3)