Le Bhoutan, seul pays au monde à avoir un bilan carbone négatif

Au Bhoutan, le gouvernement a décidé de faire de ce petit pays un exemple mondial en matière de protection de l’environnement.   

Voir la vidéo
avatar
Brut.France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Niché entre la Chine et l'Inde, le Bhoutan absorbe trois fois plus de CO2 qu'il n'en produit. C'est le seul pays au monde avec un bilan carbone négatif. Son secret : 72% de son territoire est couvert de forêt. En 2015, 49 672 arbres ont été plantés en une heure, un record entré au "Guiness Book". D’autre part, l’électricité du pays est également presque à 100% issue de l'hydraulique. 

L’important, explique Tshering Tobgay, le Premier ministre du Bhoutan, c’est "de progresser vers notre but qui est de produire de l’énergie renouvelable et de l’utiliser pour alimenter notre pays en électricité et aussi, avec le surplus d’énergie que nous avons, d’alimenter les industries de nos pays voisins, de répondre à leurs besoins en leur fournissant une électricité propre." Le Bhoutan produit déjà tellement d'hydroélectricité qu'il revend en effet 70% de sa production à l'Inde.

Des objectifs ambitieux

Et le gouvernement a décidé d'aller encore plus loin dans sa guerre anti-pollution. Le pays veut aussi devenir un modèle en matière de véhicules propres. Pour inciter les habitants à s'équiper, l'État a supprimé les taxes sur les voitures électriques. "Nous pensons que le fait d’avoir des voitures électriques va nous aider à réduire les importations de pétrole, ce qui est bon pour l’environnement." affirmait en 2014 Tenzing Lamsang, le rédacteur en chef de The Bhutanese.

Parmi les autres objectifs ambitieux du Bhoutan, devenir le premier pays au monde 100% bio d'ici 2020 est sur la bonne voie. La filière bio représente déjà 80% de l'agriculture nationale selon le gouvernement. 

De manière générale, le Premier ministre bhoutanais estime que "la croissance économique c’est important mais elle doit être équilibrée avec d’autres aspects de la vie, y compris la culture, la spiritualité, l’héritage et aussi l'environnement. Nous avons toujours mis l’accent sur l'environnement et le développement durable. C'est bien plus qu'une mode qui va passer." estime le Premier ministre bhoutanais. Ainsi, ces actions concrètes se prolongent dans les écoles, avec une partie de la journée consacrée à "l’éducation environnementale". Un moyen de passer le flambeau à la génération suivante. 

Bhoutan
Bhoutan (BRUT)