Inondations en Indonésie et au Timor oriental : le bilan atteint au moins 113 morts

Les pluies torrentielles de ces derniers jours ont généré des crues soudaines et des glissements de terrain, emportant parfois des habitations.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des débris laissés à Adonara (Indonésie), le 4 avril 2021, après que des inondations soudaines et des glissements de terrain ont balayé l'est du pays. (JOY CHRISTIAN / AFP)

Le bilan humain des inondations provoquées par le cyclone tropical Seroja en Indonésie et au Timor oriental a été revu à la baisse. Après avoir précédemment fait état de 130 morts, le centre indonésien de gestion des catastrophes a indiqué mardi 6 avril que le bilan était finalement de 86 victimes. Les autorités ont attribué les erreurs préalables à des difficultés de communication avec les zones touchées.

Vingt-sept décès ont en outre été rencensés au Timor oriental, portant le bilan dans les deux pays à au moins 113 morts. 

En Indonésie, les sauveteurs luttaient pour tenter de retrouver plus d'une centaine de personnes portées disparues, utilisant parfois des pelleteuses pour retirer les débris accumulés lors du passage du cyclone.

"Une météo extrême" ces prochains jours

Les pluies torrentielles de ces derniers jours ont généré des crues soudaines et des glissements de terrain, emportant parfois des habitations. Plus de 10 000 personnes ont trouvé refuge dans des centres d'évacuation.

De nombreuses maisons, routes et ponts sont recouverts de boue et d'arbres déracinés, ce qui complique la tâche des sauveteurs tentant d'atteindre les zones les plus touchées. "On risque encore de voir une météo extrême dans les jours qui viennent" en raison du cyclone, a prévenu un porte-parole de l'agence indonésienne de gestion des catastrophes.

La tempête progresse désormais en direction de la côte ouest de l'Australie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.