Feux de forêt en Australie : les fumée des incendies ont atteint l'Argentine et le Chili

Selon l’organisation météorologique mondiale, l'Australie va connaître des incendies "de plus en plus intenses" alors que les feux de forêt ont déjà détruit une superficie équivalente à l'Irlande.

Un pompier tente de maîtriser un incendie, le 31 décembre 2019 à Nowra (Australie).
Un pompier tente de maîtriser un incendie, le 31 décembre 2019 à Nowra (Australie). (SAEED KHAN / AFP)

Vingt-cinq morts, des centaines de millions d'animaux (mammifères, oiseaux, reptiles, batraciens et chauve-souris) tués dans les flammes, l'équivalent d'un territoire grand comme l'Irlande parti en fumée... Les feux de forêts en Australie sont une catastrophe environnementale et humaine. Et leurs effets commencent à se faire sentir... jusqu'en Amérique du Sud !

Les fumées se dirigent vers l'Amérique du Sud

A Buenos Aires (Argentine), le soleil a pris lundi 6 janvier une teinte rouge inhabituelle. Au Chili, les habitants ont constaté que le ciel était devenu subitement gris. Deux images partagées sur les réseaux sociaux et deux signes que les fumées venues d’Australie dérivent à la surface du globe.

Les satellites météorologiques vont pouvoir les suivre à la trace encore longtemps car l’Australie est très loin d’en avoir fini avec les incendies explique Claire Nullis, la porte-parole de l’organisation météorologique mondiale : "2019 a été une année particulièrement sèche en Australie. La conséquence, c’est que la saison des incendies va être longue et très difficile. La tendance du climat c’est que le pays va connaître des incendies de plus en plus intenses et qui se déclareront beaucoup plus tôt qu’avant." 

L’été vient à peine de commencer en Australie et pourtant le pays a déjà battu un record de température le mois dernier avec une moyenne 41,9 degrés en journée le 19 décembre. Le pire est donc peut-être à venir alors que les feux de forêts aggravent le réchauffement climatique en relâchant le dioxyde de carbone capturé par les arbres.