DIRECT. Enquête sur le vol MH370 : la Malaisie veut étendre les recherches au large de La Réunion

Le premier débris découvert appartient bien à un Boeing 777, a déclaré dimanche le ministre malaisien des transports.

Des policiers inspectent des débris métalliques à Saint-Denis, à La Réunion, le 2 août 2015.
Des policiers inspectent des débris métalliques à Saint-Denis, à La Réunion, le 2 août 2015. (RICHARD BOUHET / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Alors que le fragment d'aile retrouvé à La Réunion est arrivé près de Toulouse, le gouvernement malaisien a annoncé, dimanche 2 août, vouloir étendre les recherches au large de l'île de la Réunion. Objectif : retrouver des débris pouvant éventuellement appartir au vol MH370.

Imbroglio autour de nouveaux débris. Une source proche de l'enquête a indiqué dimanche matin que des "débris métalliques" retrouvés sur le littoral de l'île de la Réunion avaient été placés sous scellés. Une source judiciaire a ensuite démenti cette annonce. Vers 12h30, cette source a "démenti tout placement sous scellés d'objet ou de débris susceptibles de provenir d'un avion, dans le cadre de la procédure judiciaire en cours". Reste qu'un nouveau débris métallique a bel et bien été découvert sur une plage, dimanche.

Le premier débris métallique est arrivé à Toulouse et sera analysé dès mercredi. Le fragment d'aile découvert à la Réunion, mercredi, est arrivé en métropole, samedi. Après un aterrissage à Orly, il a été acheminé jusqu'à Toulouse, où il doit être expertisé à partir de mercredi pour déterminer s'il s'agit bien d'un débris du vol MH370 disparu en mars 2014.

Le premier débris découvert appartient bien à un Boeing 777. C'est ce qu'a déclaré le ministre malaisien des transports, dimanche. Il a également indiqué que La Malaisie souhaitait étendre les recherches au large de l'île de la réunion afin de trouver de nouveaux débris d'avion.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #MH370

22h39 : Depuis la découverte d'un fragment d'aile de Boeing 777, qui pourrait appartenir à l'avion de la Malaysia Airlines disparu en mars, une véritable chasse au trésor s'est ouverte sur l'île de La Réunion. Des badauds ont découvert, ce matin, de nouveaux débris métalliques, qu'ils ont remis aux forces de l'ordre.


15h58 : Voici la photo du fameux débris qui a provoqué un imbroglio ce matin. Des promeneurs ont trouvé ce morceau de ferraille ce matin sur la plage. Contredisant une première information, la justice indique qu'elle n'a pas placé sous scellé des "débris susceptibles de provenir d'un avion, dans le cadre de la procédure judiciaire en cours".




(RICHARD BOUHET / AFP)

14h26 : Je reprends les explications pour plus de clarté. Alors si, des débris ont bien été découverts ce matin par des badauds à La Réunion et remis aux forces de l'ordre locales.

Une source proche de l'enquête a d'abord affirmé que ces débris avaient été placés sous scellés, mais une source judiciaire a démenti deux heures plus tard "tout placement sous scellés d'objet ou de débris susceptibles de provenir d'un avion, dans le cadre de la procédure judiciaire en cours".

14h26 : Bonjour, dans votre résumé, vous annoncez que de nouveaux débris ont été découverts et deux ou trois heures plus tôt vous annonciez que l' autorité avait démenti cette trouvaille. Qu' en est-il?

14h26 : Des nouveaux débris ont-ils ou non été places sous scellés ?

13h34 : Bonjour @anonyme. Les boîtes noires sont construites pour résister à des chocs violents et à de longues immersions en eau profonde. Pour mémoire, comme le rappelle 20 minutes, les boîtes noires de l'AF447 du vol Rio-Paris ont été retrouvées après 23 mois, immergées à 3 900 mètres de profondeur. Et les données ont permis de résoudre le mystère du crash.

13h29 : Est-ce que des boites noires sont encore exploitables au bout d'un an ou plus si on on les retrouve au fond de l'océan (à cause de la pression) ?

12h51 : Aucun objet ou nouveau débris susceptible de provenir d'un avion n'a été placé sous scellés sur l'île de la Réunion, indique une source judiciaire, démentant une précédente information.

Une source proche de l'enquête avait auparavant affirmé que des "débris métalliques" retrouvés sur le littoral de l'île de la Réunion avaient été placés sous scellés, précisant que rien n'indiquait qu'il s'agisse de pièces provenant d'un avion. Suivez notre direct.

12h37 : Aucun nouveau débris provenant d'un avion n'a été placé sous scellés, annonce une source judiciaire.

12h05 : De nouveaux "débris métalliques ont été retrouvés dimanche par des promeneurs en bord de mer à La Réunion. Ils ont été placés sous scellés dans le cadre de l'enquête sur la disparition du vol MH370 .

Rien n'indique à ce stade que ces débris proviennent effectivement d'un avion. Une pièce en métal d'environ 10 centimètres sur 10 a notamment été récupérée par les gendarmes. Elle comporte une sorte de poignée recouverte de cuir, sur laquelle sont inscrits deux idéogrammes.

11h18 : La Malaisie dit vouloir étendre les recherches au large de l'île de La Réunion afin de trouver de nouveaux débris d'avion.

11h02 : La 1ere donne des précisions sur l'objet retrouvé sur le littoral à La Réunion. Il s'agirait d'un objet métallique avec des idéogrammes (signes utilisés notamment dans la ligne chinoise), mais il faut rester prudent à ce stade de l'enquête. Merci à @luis02 pour le lien.

10h47 : Bonjour @Moorland33. Concernant les débris retrouvés ce matin à La Réunion, la BBC parle effectivement d'une possible porte d'avion. Mais cette information est à prendre avec beaucoup de prudence.

"Rien n'indique à ce stade que ces débris proviennent effectivement d'un avion", selon une source proche de l'enquête, qui n'a pas donné de précisions sur la taille des débris.

10h42 : Est il vrai, qu une porte de boeing777 a été retrouvée ce matin, sur une plage de la Réunion?

10h31 : De nouveaux "débris métalliques" retrouvés à La Réunion placés sous scellés, selon une source proche de l'enquête.