Cet article date de plus de neuf ans.

Boeing disparu : des données du simulateur de vol du pilote ont été effacées

Des experts tentent de récupérer des données sur le simulateur de vol du pilote de la compagnie Malaysia Airlines. Les enquêteurs n'ont rien trouvé de suspect chez les passagers.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des proches des passagers chinois du vol MH370, expulsés de la salle où s'est tenue la conférence de presse du ministre des Transports à Kuala Lumpur (Malaisie), le 19 mars 2014. (MOHD RASFAN / AFP)

L'enquête sur les 239 passagers et membres d'équipage du vol MH370 n'a rien révélé de suspect. C'est ce qu'a affirmé le ministre malaisien des Transports et de la Défense, Hishammuddin Hussein, lors de sa conférence de presse quotidienne, mercredi 19 mars : "Nous avons reçu les résultats des vérifications effectuées sur le profil des passagers par tous les pays à l'exception de l'Ukraine et de la Russie. [Deux Ukrainiens et un Russe se trouvaient à bord du Boeing]. Pour le moment, aucune information significative sur les passagers n'a été trouvée."

Par ailleurs, l'examen du simulateur de vol grand public saisi au domicile du pilote du Boeing 777 a révélé que "des données" avaient été effacées. "Des données ont été effacées du simulateur et des experts tentent de les récupérer", a précisé le ministre.

Zaharie Ahmad Shah, 53 ans, le pilote du Boeing, travaille pour la compagnie malaisienne depuis 1981 et compte 18 365 heures de vol à son actif. Décrit comme un "passionné d'aviation", il avait créé un simulateur de vol chez lui, suscitant des interrogations.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.